alert arrow-left arrow-right bottin bureau close etablissements etat facebook intranet logo-csamore next open prev search

Le Prélude accueille un témoignage inspirant de l’Alouette Jean-Samuel Blanc

Publié le 13 mars 2018

Les élèves de 3e secondaire de l’école Le Prélude ont eu droit à une conférence du centre-arrière des Alouettes de Montréal, Jean-Samuel Blanc, le 8 mars dernier. Le numéro 42 est venu rappeler aux jeunes l’importance de faire les bons choix tant sur les bancs d’école que dans la vie en général, en plus de prendre temps de répondre à leurs questions ainsi qu’en remettant des cartes autographiées à son effigie.

Traçant un portrait de son parcours scolaire, Jean-Samuel Blanc a rappelé l’importance de faire les bons choix. Si l’école ne représentait pas de véritables difficultés sur le plan académique, son comportement pouvait parfois lui attirer des ennuis. L’un de ses frères lui a alors rappelé l’importance de se trouver une passion, ce qu’il a fait en jouant au basketball au secondaire, et plus tard, en 3e secondaire, en s’inscrivant dans l’équipe de football. S’il souhaitait, lors de ses premiers pas dans le monde du football, évoluer au poste de quart-arrière, il a rapidement compris que son talent était limité « Lancé le ballon dans le gymnase était assez facile. Quand je suis arrivé à l’extérieur, j’ai compris que c’était pas mal plus difficile, avec qu’il fallait composer avec le vent et les autres facteurs. On m’a alors invité à jouer en défensive et j’ai trouvé ça le fun de plaquer les autres ».

Cette résilience, Jean-Samuel Blanc en a presque fait une marque de commerce. En effet, celui qui a porté les couleurs des Cheetahs de Vanier dans les rangs collégiaux et des Carabins de Montréal lors de son passage au niveau universitaire a rapidement compris qu’une carrière professionnelle était à portée de main, mais il a aussi dû faire face à une adversité tout au long de son ascension chez les pros. Alors que les projections laissaient croire qu’il pouvait sortir en 5e ronde lors du repêchage de 2005, celui qui a grandi à Laval a reçu une douche froide, étant ignoré par toutes les équipes de la Ligue canadienne de football. « Je ne vous mentirai pas, j’étais déçu de ne pas être repêché, a-t-il lancé aux élèves. Mais quand j’ai reçu l’invitation des Alouettes pour participer au camp d’entraînement pour un essai, je me suis dit que j’allais montrer que j’avais ma place. Je me suis servi du fait que personne ne m’avait sélectionné comme motivation supplémentaire » a expliqué le sympathique gaillard.

Qui plus est, celui qui jouait au poste de joueur de ligne défensive et qui avait obtenu le record pour le nombre de sacs du quart à sa dernière année universitaire a dû se reconvertir… à l’offensive. C’est aujourd’hui à titre de centre-arrière qu’il s’aligne avec les Alouettes, en plus de faire sentir sa présence sur les unités spéciales.

Jean-Samuel Blanc n’a d’ailleurs pas manqué l’occasion de lancer un message à son auditoire, en leur rappelant l’importance d’être déterminé, peu importe le projet entrepris. « Je vois chaque situation comme une opportunité. Le problème, on s’en fout. Comment tu vas réagir, c’est ça qui est important. »

Ensemble à l’école

Rappelons que cette visite avait lieu dans le cadre du programme communautaire des Alouettes de Montréal « Ensemble à l’école », qui a pour but d’appuyer les étudiants du secondaire de la grande région de Montréal et ses alentours. Le principal objectif du programme est d’encourager les jeunes à prendre de bonnes décisions et à rester à l’école, tout en se concentrant sur une vaste gamme de défis qui font partie de leur réalité; du rendement académique à la pression et à l’uniformité, en passant par l’importance de demeurer actifs. Les joueurs cherchent à inspirer et à motiver les étudiants qu’ils rencontrent en leur véhiculant l’importance de faire les bons choix et en leur partageant qu’il leur est possible d’atteindre leur plein potentiel grâce à leur travail acharné et à leur dévouement.

Retour